// archives

CE 11 mai 1984, Arribey, n° 24755

Sur les conclusions tendant a ce que le conseil d’etat modifie les visas  et les motifs du jugement rendu le 9 avril 1980 par le tribunal  administratif de Montpellier : Considerant que ces conclusions ne sont pas dirigées contre le dispositif d’un jugement ; qu’elles ne sont donc pas recevables ;