// archives

Jonction

  • Absence d'appréciation sur les notes et épreuves de concours et d'examens
  • Acte faisant grief
  • Acte ne faisant pas grief
  • Actes de gouvernement
  • Action en désaveu d'avocat
  • Actions récursoire et subrogatoire
  • Aide juridictionnelle
  • Amende pour recours abusif
  • Annulation (effets)
  • Appréciation du caractère réciproque ou non d'une convention internationale
  • Appréciation du juge et degré de contrôle
  • Audience
  • Autorité de chose jugée
  • Autorité de la chose jugée en matière pénale
  • Avocat
  • Bibliographie
  • Cause juridique distincte
  • Charge de la preuve
  • Chiffrage des conclusions
  • Circulaires (régime juridique)
  • Clôture d'instruction
  • Collégialité
  • Communication des mémoires
  • Compétence de la juridiction administrative
  • Compétence de la juridiction judiciaire
  • Compétence territoriale et matérielle des juridictions administratives
  • Conclusions à fins de désignation d'un expert
  • Conclusions à fins de sursis à statuer
  • Conclusions irrecevables
  • Conclusions reconventionnelles
  • Conclusions tendant à ce que le juge ordonne la production d'une pièce
  • Condamnation de l'administration à faire ou à payer
  • Condamnation de la France par la CEDH : Effets sur les décisions de justice
  • Constatation de l'abrogation implicite d'une loi
  • Date d'appréciation de la légalité d'un acte administratif
  • Décision attaquée
  • Décision confirmative
  • Décision de justice
  • Décision susceptible de recours
  • Déclaration de jugement commun
  • Déféré préfectoral
  • Demande nouvelle
  • Demande préalable
  • Dépens (art. R. 761-1 CJA)
  • Désistement
  • Dialectique de la charge de la preuve
  • Dispense d'instruction
  • Droit à un procès équitable
  • Droit à un recours juridictionnel
  • Droit de connaitre le sens des conclusions du rapporteur public
  • Effet non rétroactif des jugements et arrêts
  • Emprise irrégulière
  • Evaluation des dommages et préjudices
  • Exception d'illégalité
  • Exécution des décisions de justice
  • Expertise
  • Fin de non-recevoir
  • Formes du jugement
  • Frais irrépétibles (art. L. 761-1 du CJA)
  • Impartialité des magistrats
  • Injonction et astreinte
  • Inscription d'une affaire au rôle
  • Instruction
  • Intérêts et capitalisation
  • Intervention
  • Jonction
  • Lecture de la décision de justice
  • Liaison du contentieux (demande préalable)
  • Mandataire – désignation et constitution
  • Mémoire ampliatif
  • Mention des voies et délais de recours
  • Mention des voies et délais de recours
  • Mesure d'ordre intérieur
  • Mesure faisant grief
  • Mise en demeure
  • Moyen inopérant (définition)
  • Moyen irrecevable
  • Moyen non assorti de précisions suffisantes permettant d’en apprécier le bien-fondé
  • Moyens
  • Moyens d'ordre public
  • Moyens interprétés/requalifiés
  • Nature du recours contentieux
  • Non-lieu à statuer
  • Note en délibéré
  • Notification de la décision de l'administration (preuve)
  • Office du juge administratif
  • Office du juge de l'exécution
  • Office du juge du contrat
  • Office du juge du contrat saisi d’un recours de plein contentieux tendant à la reprise des relations contractuelles
  • Office du juge du contrat saisi de conclusions tendant à la suspension de l’exécution d’une mesure de résiliation
  • Parties à l'instance (notion)
  • Perte du dossier
  • Pièces pouvant être prises en compte
  • Pièces pouvant être produites
  • Pourvoi en cassation
  • Pouvoirs du juge du plein contentieux
  • Preuves (obtention)
  • Principes généraux de la procédure administrative contentieuse
  • Publication des décisions de justice
  • QPC
  • QPC – Effets contentieux
  • Question préjudicielle
  • Rapporteur
  • Rapporteur public
  • Rayer une affaire du rôle
  • Recevabilité de la requête introductive d'instance
  • Recours administratif
  • Recours en cassation
  • Recours en interprétation
  • Recours en rectification d'erreur matérielle
  • Recours en révision (art. R. 834-1 CJA)
  • Référé constat (art. R. 531-1 CJA)
  • Référé mesure utile (art. L. 521-3 CJA)
  • Référé précontractuel
  • Référé provision
  • Référé-liberté
  • Référé-suspension
  • Référés d'urgence
  • Rejet par ordonnance
  • Renvoi en formation collegiale
  • Réouverture de l'instruction
  • Report d'audience
  • Représentation de personnes
  • Représentation en défense d'une personne publique et sort des mémoires produits
  • Requête en appel
  • Secret du délibéré
  • Substitution de base légale
  • Substitution de motifs
  • Tierce opposition
  • Timbre
  • Voie de fait
  • CAA Marseille, 27 mars 2008, Meynier, n° 07MA03435

    Considérant que le juge administratif n’a jamais l’obligation de joindre deux ou plusieurs affaires pour y statuer par une seule décision; que, les permis de construire en cause dans les instances sus-rappelées ayant été délivrés à des dates différentes, il y a lieu en l’espèce, de rejeter lesdites conclusions ;

    CAA Nantes, 4 février 1999, Gallo, n° 98NT00376

    Si le juge administratif a la faculté de prononcer la jonction des affaires présentant un lien suffisant entre elles, il n’en a jamais l’obligation Considérant, en second lieu, que si le juge administratif a la faculté de prononcer la jonction des affaires présentant un lien suffisant entre elles, il n’en a jamais l’obligation ; que […]

    CE 20 octobre 1978, Brière, n° 06302, rec. p. 389

    Considérant que, si le juge saisi de plusieurs affaires présentant à juger  la même question ou des questions connexes a, en principe, la faculté sans  d’ailleurs en avoir jamais l’obligation, de joindre ces affaires pour y  statuer par une seule décision, il ne peut pas prononcer, à moins que les  parties ne soient les mêmes, […]

    CE 3 mai 1968, Ministre de l’Education nationale c/ Rousseau, n°70326, p. 270

    Jonction. Considérant qu’eu égard au lien existant entre les deux litiges sur lesquels le Tribunal administratif s’est prononcé par les deux jugements susmentionnés, le ministre de l’Education nationale a pu régulièrement faire appel de ces deux jugements par un même recours ; que, dès lors, les conclusions de ce recours sont dans leur ensemble, recevables ;

    CE 1er juillet 1959, Caisse régionale de Sécurité sociale de Normandie, sieur Veret et Caisse primaire de Rouen, n° 38302 et 383332, rec. p. 418

    Considérant que l’article 69 de la loi du 30 octobre 1946 dispose que, lorsqu’une action est exercée contre le tiers auteur d’un accident du travail par la victime ou par les caisses de Sécurité sociale, dans les conditions prévues à l’article 68 de ladite loi , « la victime ou ses ayants droit doivent obligatoirement appeler […]